Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

jeudi 15 juin 2017

Billet bonus concernant mon expérience de la foire de BD de Montréal. Une deuxième publicité clandestine

Ce que je ne vous avais pas dit, dans mes précédents billets (soit la première partie et la deuxième partie), c'est qu'une femme d'un certain âge s'était arrêtée devant mon kiosque pour le prendre en photo. Je lui demande « Pour qu'elle raison vous prenez cette photo? » (Visiblement, elle ne faisait pas partie de l'organisation de la Foire de BD) Elle répond, vaguement, presque mystérieuse... « Pour mon blogue ». « Votre blogue? » que je répond, « Quel est le nom de votre blogue? » Je peine à comprendre son énonciation. Je saisi un « harfangvoyage ». Elle murmure presque que « près de 1000 visites sont relevées chaque jour » sur sa plateforme. Comme s'il n'y avait rien là. (Moi qui en a calculé, au maximum, une vingtaine, sur la mienne.) Je lui propose ma carte de visite qu'elle prend négligemment. Un peu comme une entente tactique. Je note son blogue. 

Une semaine plus tard, je décide d'effectuer une recherche sur les traces que cette foire  auraient laissées sur la Toile. Je ne trouve pas grand-chose, à part les promotions déjà réalisées de la part de l'organisation du Festival, une vidéo d'un voisin anglophone de kiosque qui présente l'événement à partir de l'extérieur (j'pense qu'il filme avec son cellulaire) jusqu'à entrer sous la tente et rejoindre son propre kiosque - qui était non loin du mien. Cette vidéo. Outre les vidéos réalisées pour CyberComic... et un article paru sur le blogue Les Petits mots dits (où il me tente drôlement de leur montrer mes microlivres pour que ses blogueuses y en parlent!) je n'ai à peu près rien trouvé.

Puis, je me rappelle de cette rencontre avec cette dame et fais « Essayons de le retrouver, ce blogue! » Je le trouve, assez facilement. Première impression en voyant les titres des articles parus « Joual vert qu'ils sont écrits bizarres! o.O » Je farfouille le blogue. M'entends dire « Mais qu'est-ce que c'est que ça? » Trouve un billet sur la foire du FBDM. Comprends ce qui est arrivé. La dite dame n'avait prise la photo que par soucis touristique. Et le blogue n'est là que lui trouver une deuxième vie ou un quotidien qu'elle n'a peut-être pas accès, autrement. La blogueuse y partage des photos d'un peu de tout... de ce qu'elle rencontre sur son chemin. Un peu comme la fois où je vous avais partagé une escapade à vélo que j'avais fait au Canal Lachine, en 2013.

J'en parle à une amie... parce que je suis un peu attristée par la nouvelle... surtout que la dame sur son blogue n'indique pas mon nom, préférant me décrire comme une gentille exposante qui trippe sur les chats. [toux] C'est pas moi La Folle aux chats. C'est Lora Zepam, la folle aux chats. [toux]. Le bon point que je vois, c'est que je ne lui ai pas paru méchante. Une « méchante exposante », ça ne doit pas être agréable à rencontrer. o.O 

Mon amie me répond qu'elle n'y voit que du positif. 

Je prends du recul. Accepte la situation. 

C'est vrai que... si nous y pensons... combien d'exposants se trouvaient en même temps à cette foire? Une quarantaine seulement! Et près de 150 auteurs différents. Et la dame prends en photo mon kiosque... au lieu de ceux d'artisans bien plus connus qui font fureurs (comme les artistes dont fait mention Mme Duguay-Beaudin dans son billet sur le blogue Les Petits Mots Dits) Au lieu de ceux qui font plus de la BD que moi. Non. J'ai été choisi parmi des dizaines d'autres. Enfin... pas moi, mon kiosque. 😸😁👍

Quand je repense au vol d'idées que j'avais vécu en 2015 (lire le billet suivant) que je n'avais découvert que le samedi soir, en retournant chez moi, après ma journée d'exposante au Salon du Disque et des Arts Undergrounds de Montréal... Disons que cette promotion directe de la part de la gestionnaire d'Harfang Voyage passe beaucoup mieux que cette ancienne publicité clandestine. 

Merci

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement ou une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrite dans un bon français.

Tout écrit hors de cette consigne n'aura pas de diffusion et sera supprimé.

Merci d'y porter attention.