Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée franc-tireuse, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

TOUS DROITS RÉSERVÉS ~ 2009-2017

TOUS DROITS RÉSERVÉS ~ 2009-2017
Toutes mes publications sont sous mes droits d'auteure. Demandez-m'en l'autorisation pour toute citation. Merci.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

mercredi 22 juin 2016

Un petit mot pour vous dire « BONNE ST-JEAN! »



Je passe, vite-vite, à la moiti de la semaine, pour vous souhaiter une belle St-Jean-Baptiste! 

C'est la fête de ma belle et verdoyante contrée! Le Québec! Que j'adore! Admire! Rêve! Édifie jour après jour. 

C'est LE moment de la fêter!!! 

Fêtons tous ensembles! ^o^ 




PS. Exceptionnellement, le billet qui aurait été prévu pour ce vendredi, jour de la St-Jean Baptiste, sera publié le lendemain, à la même heure. J'ai hâte de vous présenter son sujet. Il porte sur ma trop génial visite du Festival de BD de Montréal! À suivre, donc! 

vendredi 17 juin 2016

À présent, les autres nouveautés : le SEO, la section « bibliographie » et une Infolettre à l'étude

Il y a tout au plus un mois, j'avais étudié comment fonctionnait le système de référencement (qu'on appelle SEO, je crois) de Google (?) qui s'avère être important pour l'atteinte d'un public cible. Car sans public, le blogue et les autres plateformes virtuelles ne servent à rien. 

Sauf de cybercarnet « intime » ouvert à l'univers, 
aux yeux trop curieux, 
à la limite de l'exhibitionniste et du voyeurisme.

Le système de référencement appelé SEO


D'après mon étude, un blogue se doit d'être un minimum vivant, car dès qu'un billet est publié (exemple le lundi), le système (SEO) d'une plateforme de chercher Internet l'enregistrera et espérera que la même journée, de la semaine suivante, un billet sera diffusé. Comme une routine. Il répertoriera le blogue comme un blogue hebdomadaire. Or, si cette semaine-là, aucun billet n'est publié, le SEO « attendra » la semaine d'après. Si aucun billet n'est publié, il attendra la semaine suivante et ainsi de suite. Si le blogueur reprends son habitude de publier un billet par semaine après tout un mois d'interruption, le SEO ne croira pas que sa tribune est redevenu une tribune hebdomadaire, mais mensuelle. Ce qui veut dire que le système de référencement ne se fera que dans un mois!
C'est la principale raison pour laquelle j'ai décidé de continuer de nourrir Tout en Syreeni durant la période estivale, en raison d'un billet par semaine. Si je ne demeure pas visible sur l'océan virtuel, je me retrouverais devant un problème. J'ai besoin de visibilité. Ce sera ma raison de rester en place. À l'automne, je retournerai peut-être à deux billets par semaine, soit les lundis soirs et les vendredis midi, pour plus de stabilité dans mes parutions et pour conserver votre intérêt pour me lire. (Un gros MERCI en passant!!!!)
La situation est certainement similaire pour un lecteur. Car si je publiais un billet un vendredi (LA lecture de la fin de semaine ^.^), il s'attendra peut-être à ce que j'en publie un autre le vendredi suivant. Mais si je n'en publie pas, il s'attendra peut-être à ce que j'en publie un la semaine d'après. Or, au bout de deux semaines de non-publications, l'intérêt de mon lecteur peut se perdre et il s'en ira. 
Sauf pour les plus assidus! Je sais, j'en ai! 
Même si vous demeurez silencieux la plupart du temps.

Je pense que j'en ferais tout autant à leur place. D'ailleurs, je commence à perdre le fil de mes propres lectures des autres blogues. Disons que la vitalité des billets des autres blogues, comme il y a quelques années, n'est plus au rendez-vous. (J'avais déjà parlé de ce sujet, ici)
Tandis que pour les mots et commentaires que je publie sur mes médias sociaux, je tente une approche similaire : j'inclus des mots-clics. Des mots ciblés précédés d'un dièse qui permettraient d'indiquer directement au SEO et autres moteurs de recherche de quoi mes écrits parlent, de l'aider à bien les retrouver dans le néant de la Toile. J'espère atteindre un public qui m'échappe. Et d'être lu davantage. Rien que pour mon billet sur ArPrim, je m'étais retrouvée avec une quarantaine de lectures en moins d'une semaine. Habituellement, dès que je fais paraître un billet, sur l'heure, je n'ai qu'une dizaine de lectures, puis, au bout de la semaine, une vingtaine.

Ma section « Bibliographie »

En outre, j'ai révisé ma page sur mon blogue contenant la liste de tous mes écrits publiés ou autoédités. Je m'étais aperçue que la formule que j'avais choisie auparavant ne fonctionnait pas (j'avais présenté ces informations toutes réunies dans un document PDF - dont les styles et polices et leur taille demeureraient inchangés - que vous pouviez étudier à votre guise.) Or, mon nouveau document (le PDF) n'a fonctionné qu'une semaine, après, le brouillard. :(
Ce pour quoi j'ai rebâti ce document et l'ai remis en ligne dans sa manière classique. Alors, vous avez le droit à une section « Bibliographie » qui regroupe mes parutions de textes de fiction (nouvelles littéraires, série de nano-livres, poésie.) et mes commentaires-critiques sur la littérature (roman, album jeunesse et périodique) et le cinéma, que j'avais publié essentiellement en collaboration.
La deuxième section, « Autres publications », regroupent mes comptes-rendus de visite d'Événement culturel, des portraits de personnalité (je n'en ai pas publié beaucoup, là plupart porte sur des commentaires-critiques de textes de fiction de leur plume que j'avais lu autrefois) et nombre textes réflexifs que j'avais publié ici et que je trouvais qu'il pouvait être intéressant de relire ou garder pas trop loin. Tous ces billets, pour cette section, se retrouve sur ce blogue. 


Maintenant, une Infolettre?

Maintenant, une Infolettre? C'est une idée que j'envisage. Le concept est invitant. Ce serait une façon, en direct, pour les admirateurs de mon art et vous, chers lecteurs de Tout en Syreeni, de suivre mes aventures en direct, de votre compte courriel.

Peut-être que c'est cela, au fond, le problème 
concernant la diffusion de nos parutions bloguesques
Peut-être que les cybercitoyens ont tellement d'activités à faire, à vivre, 
que « perdre du temps » à lire un blogue n'est plus une option. 
Ce serait comme dire « D'accord, je vais te lire, 
mais ce sera directement de chez moi! » 

Ainsi, les cybercitoyens auront le loisir supplémentaire 
de consulter les autres pages et gadgets du blogue de leur choix, 
quand ça leur chante.

Sur ce, en étant libérée de mes projets virtuels (sauf de ma future Infolettre), je peux vaquer à mon amour pour l'écriture!!! 

Je vous reviendrais à ce sujet à la fin juillet peut-être ou dans mon bilan annuel que je dois préparer...


Sur ce, je vous souhaite un bel été!!!

vendredi 10 juin 2016

Nouveautés! Nouveautés! (Mon porte-folio Wix, ma boutique Etsy)

Note : Comme nous en sommes à la saison estivale, j'ai décidé de ne publier mes billets qu'une fois par semaine, soit le vendredi, à midi.


Bonjour! J'ai eu un peu de difficulté à choisir le billet que je publierais en premier pour ce vendredi. J'avais le choix entre mon compte-rendu de ma trop géniale visite et expérience au Festival de BD de Montréal et mon compte-rendu de toutes les nouvelles activités qui se retrouvent dans ma vie. J'ai choisi ma deuxième option, pour pouvoir vous en parler tout de suite, parce que c'est ce que je vis, en direct, là! ^ ^

* * * *

Inspirée!


Du festival de la BD de Montréal qui avait eu lieu la dernière fin de semaine du mois de mai, j'ai appris tellement! Pas sur la BD en général, mais sur comment on présente un kiosque! hihi Eh oui, là-bas, j'ai perçu le festival, cette année, comme une variante d'Expozine. J'ai même appris qu'il existait un espace dédié à cette forme d'édition amatrice. Donc, en principe, j'y aurais ma place! À suivre... 

J'ai jasé avec nombre d'exposants et j'ai même vendu quelques-uns de mes nanolivres, alors que je pensais les emporter que pour les présenter à une seule collègue-exposante. O.O Des fois, la vie réserve bien des surprises.


Mon porte-folio virtuel Wix


Faire toutes ces rencontres et ces discussions m'a poussé à finir le porte-folio virtuel sur lequel je travaillais – avec trop d'interruptions cyberdépendanesque - depuis janvier. Pour ce projet, j'ai mis les bouchées doubles. J'ai poussé mes interventions au maximum. Surtout parce qu'au FBDM (son acronyme), on m'avait parlé d'endroits où je pourrais exposer pour la saison estivale. 

Quoi, des foires d'expositions accessibles et durant l'été? Je rêve!

Je me devais de compléter ce porte-folio pour pouvoir présenter mon travail de manière plus professionnelle ou sérieuse que par l'intermédiaire de mon blogue ou de ma galerie Flickr déchue (d'ailleurs, faudrait que je m'en occupe. X-P)

Dans l'urgence, j'ai complété toutes les pages nécessaires à la présentation de mes oeuvres et projets. Ce porte-folio est multiutilité. J'y présente à la fois mes projets d'arts visuels et mes Projets d'édition, et mes Miniatures (qui sont en fait des reproductions de mes dessins et peintures), à la fois mon cheminement d'artiste - section CV / Bio -, et mes souvenirs d'exposante - section Participations -, où j'y énumère chaque produit que j'avais présenté par foire auquel j'avais assisté. J'ai aussi un coin Contact, qui sert également de lieu où mes visiteurs peuvent me retrouver ailleurs sur Internet. C'est un Porte-Folio-CV-Activités d'artiste visuelle et de Conceptrice-Exposante très complet. Je ne crois pas que les gens en Infographie ou en Illustrations se donnent tout ce mal. Moi, c'est ainsi que je le voyais.


Il me reste encore quelques page à travailler (celles sur mes sculptures, installations et pour les médias), mais elles peuvent attendre. Je n'étais pas dans l'urgence de les préparer. 

* * * *

Ma Boutique Etsy


C'est fait! Elle est ouverte! Elle est ouverte pour vraie!! :D



Qu'est-ce qui j'y propose?
  • Mes trois Signets avec micro-nouvelle, bien entendu;
  • Une série de quatre cartes de souhaits originales;
  • Des reproductions de mes oeuvres picturales dessinées ou peintes ou photographiées. :)
« Mais où sont vos nanolivres? » me demanderiez-vous. Ben, ils sont là. Ils attendent que Madame la Créatrice complète une manière toute spéciale de les présenter avant de les y vendre. Comme ce projet est vraiment unique, je me dois de lui apporter un petit plus qui lui sera propre.

Mais à cet instant, en vous écrivant, je me demande : « Est-ce que je ne serais pas une erreur, d'attente ainsi ? Ne vaudrait-il pas mieux les présenter, déjà, sur Etsy? » Non. Ce que je prépare est spécifiquement pour Etsy, c'est-à-dire que le concept d'emballage ne devrait pas se retrouver à Expozine. À moins de ne parvenir à me dégoter une table dans une foire qui propose des produits dans le style d'Etsy. Ah ça, ce serait une autre histoire! ^.^

Bon, je récapitule. Je ne le ferais pas souvent sur Tout en Syreeni. Ce n'est pas le but de ce blogue... De promouvoir mes petites affaires de vendeuse. C'est le but de ma page Facebook dédiée à ma boutique par contre.


PRODUITS OFFERTS

Signets avec micro-nouvelles
  • « Marcis! Merci » - offert toujours en quantité limitée. 
  • « Coeur en crise »
  • « Victime de la Norme »
Cartes de souhaits
  • « Duo de tournesol »
  • « L'Éblouissement de Chest »
  • « Feu Follet te dit Bouh! » - offert en quantité limitée. 
  • « Melodia, la charmeuse de dragon »

Reproductions
  • « Envol d'un jeune Aviss » - qui a déjà obtenu une mention « favoris » sur Etsy! Wow!
  • « Esprit de pigeon » - qui est offert en différents formats.
  • « L'Éblouissement de Chest » - qui sera offert en différents formats. À VENIR
  • « Un voeu exaucé » - qui sera offert en quantité limitée. À VENIR

Cartes postales
  • « Feux Follets dans un ciel nocturne » - À VENIR
  • « Une cité de dryade : Le Gourmand » - À VENIR

Projets d'édition/zines
  • Nano-livre « Chat plein d'amour » - À VENIR
  • Nano-livre « Chats d'affaires » - À VENIR
  • Nano-livre « Chatte d'une mésaventure » - À VENIR
  • Nano-Livret « Réveille-toi petit! » - À VENIR

On dit qu'un artiste ne doit pas jouer les vendeurs et laisser son art être de l'art, laisser son art trouver preneur tout seul. Mais parfois, pour poursuivre ses créations, l'artiste doit s'autofinancer. Surtout au 21e siècle! Ah ah!

Vendre mes petits projets dans des foires est le moyen que je me suis dégotée. Comme je sais déjà que je ne peux pas survivre qu'en écrivant ni qu'en peignant ou dessinant (j'ai déjà entendu une illustratrice de livres jeunesse dire que les salaires perçus dans son métier étaient des salaires de crève-faim!), en tant qu'artiste/créatrice je me dois de me trouver d'autres options. Et ce sont des options que j'adore et qui ont été les bienvenues dans ma vie, depuis 2013.

vendredi 3 juin 2016

Cybercitoyenne cyber-Indépendante & Une blogueuse... un peu trop passionnée

Je n'ai pas chômé ces dernières semaines. Autant du côté de mes activités professionnelles, semi-professionnelles et personnelles. Deux beaux mois a ne pas avoir retouché à un jeu virtuel! À ne pas échouer de nouveau dans un monde qui n'est plus mien. Yé!!!!


Je me sens...

...libérée d'un poids, lourd, lourd, lourd

Si seulement la moitié de l'humanité était au courant


Je me sens... 

...libre pour d'autres actions, avancements, objectifs, velours

Si seulement cette drogue moderne était dénoncée

vivement à tout vent!


Je me sens... 

....à une autre étape de ma vie, 

à en reprendre les rênes, jour après jour


La preuve, pour le mois de mai, je me suis procuré une CAM Mensuelle. Je me la suis permise. Et je réalise que je ne l'avais jamais autant utilisée auparavant. Même quand j'allais à l'université. (Parce que durant l'université, comme d'autres perdaient leur temps à faire le party et à se saouler à en avoir mal à la tête, je jouais... Abusivement. Je perdais du temps pour réaliser mes travaux, pour être à jour dans mes cours et prises de notes, pour ne pas être en retard dans mes lectures – alors que je lis très lentement... O.O Aujourd'hui, je considère cette façon de vivre révolue. Vous le dire est comme une affirmation, une concrétisation de cette vérité. Parce que si je rechutais, je me sentirais mal à l'aise, autant concernant les discours que je porte vers vous, autant pour les discours que je porterais vers moi-même. 


Une blogueuse passionnée... un peu trop même! 


Ces dernières semaines, j'ai écrit... pour Tout en Syreeni. Écris pour... Tout en Syreeni. Écris... pour Tout en Syreeni. Rien étonnant, n'est-ce pas, que je me retrouve avec une envie irrésistible d'écrire autre chose de la fiction! 8oP Par conséquent, c'est tout un constat sur lequel j'ai abouti : écrire pour nourrir cette bête virtuelle me fait perdre énormément de temps et d'énergie pour écrire autre chose. Même si je suis, à chaque fois, passionnée par mes sujets d'écriture. Passionnée par les arts et la culture que je vous dévoile, vous faire connaître plus attentivement. J'en mange! 

Seulement, je n'en vis pas. 

Pas comme les journalistes culturels qui publient leur billet sur des tribunes qui rapportent. J'aimerais, un jour, avoir ma place dans cet univers, et que mes écrits ou mon savoir de promotrice culturelle puissent remplir mes coffres, concrètement. Disons que tout écrivain se doit de trouver son assise et ce qui est le mieux pour lui. Et moi, je veux écrire, écrire, écrire... 

J'écris donc, comme je le peux, avec le temps libre que je parviens à avoir. 

J'en suis toujours à imaginer une historiette pour un public cible de 5 à 9 ans. 

Pour y arriver (j'ai quelques craintes à savoir ce qu’il m'est permis d'écrire ou pas pour ce groupe d'âge), je me suis procuré un paquet de mini-romans jeunesse et en fais l'étude soigneusement. 

Mon projet d'écriture P. K. D. qui attend, pas loin, que j'y jette un oeil. 

J'ai commencé aussi la rédaction d'un essai tantôt un brin autobiographique tantôt réflexif sur la problématique de l'intimidation au Québec. (À long terme, le projet risque de me tenir à coeur, j'en conviens. Or, comme c'est un non-sens que cette problématique se trame et soit acceptée en société...) 

Mes projets On s'amuse I et On s'amuse II n'avancent pas comme ils le devraient. Mais j'y veille, surtout que l'appel de texte pour lequel j'espérais soumettre On s'amuse II arrive... Allez! Go! Go! Go! 

Enfin, j'ai un projet à 4 mains dans la mire, dans lequel j'ai hâte de plonger, mais j'ai décidé d'attendre quelque temps, histoire d'avancer mes autres projets d'écriture en cours pour ne pas trop interférer. 


Parallèlement, j'ai fait de la direction littéraire pour un ami qui travaille sur un petit projet de BD style Comic Book. Ce dernier espère trouver un-e artiste-bédéiste-illustrateur/trice d'ici le prochain Expozine pour monter son projet en menu feuillet à offrir aux éventuels intéressés. Bien entendu, il s'était mis dans la tête de choisir le kiosque à côté du mien! hihi Bah! Je commence a être habitué d'être entouré de bédéistes à ce Salon. C'est presque la norme – il y en a tellement... à profusion... ;) Puis, ces gens sont tellement sympathiques. C'est bien agréable de les côtoyer.