Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

mercredi 21 décembre 2016

Compte-rendu d'exposante - Foire d'artisans dans une école primaire : Profils de mes visiteurs et rencontre avec des artistes :) (partie II)

Rencontre avec l'auteure de Lucioles et un talentueux artiste-peintre

Au retour à mon kiosque, ce même samedi-là, je n'attendais plus que l'arrivée des visiteurs. Parfois, j'attrapai au passage des artisans qui prenaient le temps de visiter les kiosques lors des moments tranquilles. Ainsi, je fis la connaissance d'une jeune auteure – la seule autre plume de cette foire, j'avais ouï-dire - qui présentait son roman Lucioles publié aux éditions Premières chance et quelques tableaux. Nous jasâmes un brin. Elle m'affirma que faute de trop de refus de la part des éditeurs, son manuscrit finit par être accepté par un pseudo-éditeur qui publiait son oeuvre (je me demande si elle a eu juste un petit peu de coaching d'écriture?) en échange d'un certain lot de livres qu'elle serait contrainte de distribuer elle-même. Autrement dit, elle serait tombée dans le panneau de l'édition à compte d'auteur critiqué par nombre de littéraires autour de moi. Malgré que cette jeune auteure ne me paraissait pas embêtée de la situation, au contraire. Des librairies avaient accepté son livre et depuis l'été, une centaine d'exemplaires avait été vendue. O_O

J'avais tout de même jeté un oeil à son opus et constatai qu'elle n'avait pas eu la chance de retenir les services d'un maître à écrire comme celui que j'ai eu, en 2014. Des verbes « être » à profusion. Des mots imprécis. Des prises en charge. Bref... Oui aux éditions Première Chance, mais une première chance à quel prix?


❃❃❃❃❃❃


Je perçois d'un bon oeil l'encan chinois qui offert au courant de cette foire, après avoir discuté un bon moment avec un employé de l'école qui y exposait comme artiste peintre et porte le nom de Pierre Bussières. Les travaux qu'il présentait étaient très bons et majestueux, alors que j'appris qu'il avait développé son art de manière autodidacte – et son travail est impressionnant ! Il me racontait que le secteur où se situait cette école en était un défavorisé où les parents n'avaient pas souvent les sous pour faire de beaux cadeaux de Noël. Dis comme ça! Ne nous gênons pas !


❃❃❃❃❃❃


Aperçu de mon kiosque durant la deuxième journée.
J'avais éliminé le panneau pour un montage encore plus simple... voire plus littéraire. :)


Des visiteurs de tout acabit



Dès que je réalisai ma première vente, durant cette foire d'artisans – très professionnelle – dans le gymnase d'une école primaire, je sentis que tout rentrait à la normale. Cette journée-là, je reçus nombre visiteurs à mon kiosque et de toutes sortes d'allures.
  • Une femme très impressionnée par toutes mes créations me le soulignait sans arrêt : «Ah ! Tes petits livres, que de bonnes idées! Que c'est beau! Tes petits hiboux! Wow! Les illustrations, j'aime beaucoup! » Le type de client modèle dont rêvent un peu tous les marchands! ^ ^ Je pense qu'un peu plus et cette personne aurait acheté toute ma table! Mais ce n'est pas arrivé. Heureusement! lol
  • Une cliente ayant visité mon kiosque la veille - et visiblement était aussi à l'aise de visiter cette foire que nous (exposants) - avait fait l'acquisition, pour sa grande fille, d'une des mes poupées-hiboux! Une première vente issue de ce lot! Et celle que préférait une bonne amie à moi. hihi Je suis super contente que ce projet ait trouvé un preneur ou plutôt qu'un visiteur se soit décidé à s'en procurer un!
❊  ❊  ❊  ❊  
Lors de mes foires, je ne compte plus le lot de personnes qui trouvent mes créations belles, mais qui n'osent pas s'en procurer un. Soit parce que le prix les rebute, soit parce qu'ils n'ont pas les moyens, ou encore n'ont peut-être pas la place chez eux. Mais quand c'est pour « offrir » ah là! la situation est tout autre. Cette même cliente, dont je viens de décrire l'achat, s'est aussi procuré l'une de mes pelotes-têtes de chats... comme cadeau pour un proche! ;o)
    ❊  ❊  ❊  ❊  

  • Une visiteuse avait été particulièrement fascinée par mes écrits et mes créations, et désira les lire. Or, elle venait tout juste d'arriver et préférait faire le tour avant de revenir à mon kiosque... tout en me soulignant avoir publié plusieurs romans aux éditions Pierre Tisseyre, et n'avait pas encore osé publier ou écrire de textes dans une autre branche. Auteure d'un certain âge que je n'ai pas revue... trop de lieux devant lesquels s'arrêter peut-être?
  • Il y avait le visiteur qui tentait de comprendre le « concept » de mon kiosque en y voyant pour chaque objet ou produit une petite histoire. Moi, sur le coup, je n'avais pas saisi sa perception, alors, j'avais répondu « Mais bien sûr, il y a une histoire pour chaque objet... en général. » Je lui fis ma présentation et tourlou! Visiblement, ce n'était pas à CELA qu'il s'attendait. o_O
  • Il y avait le visiteur qui ne comprenait pas le produit dont j'avais fait don à l'organisation. Il pensait qu'un objet était caché à l'intérieur. Je lui répondis « ce sont des retailles de tissus que j'aurais jeté autrement au rébus avec lesquels j'avais rembourré la poupée...
  • J'ai eu le visiteur qui tripait sur mes affiches (je n'en avais que 4 différentes), mais ne trouvait pas chaussure à son pied, et quittai mon kiosque, sans rien dire, au lieu de me signifier son intérêt et de me proposer de réaliser une commande spéciale pour lui. X_X Dommage! Je l'aurais fait avec plaisir.
  • Il y a eu l'acheteuse de derrière minute, voire celle qui désire se procurer un petit bout de tout le monde, au moment où la plupart des exposants pliaient bagage. Comme je cernais son profil de client (j'en avais rencontré tout plein, des comme celles-ci, à Expozine), je décidai d'attendre son arrivée. Et je ne fus pas déçue! Elle adorait toutes mes idées de créations, surtout celles avec du tissus récupérés et mes mini-livres, en s'en procurait quelques-unes. ^ ^ Une dernière vente qui me permis d'atteindre mon objectif de base, soit d'au minimum de payer le coût de ma table! MERCI BEAUCOUP.
  • Des clients ont adoré mes idées sur les chats, soit mes mini-livres et mes pelotes-chats d'épingles et s'en sont procurées! Malgré une tendance – pour mon kiosque – à la vente de projets en tissu, mes autres projets, plus classique, d'édition, aussi conquérir un public. Excellent!  
À suivre...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement, une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrit dans un bon français.

Tout écrit hors de ces consignes ne seront pas publié.

Merci de votre attention.