Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

vendredi 9 septembre 2016

Le Do It Yourself (2) : Une expérience accessible à tous

Le DIY consiste à enseigner à soi-même (autodidaxie) comment créer un objet culturel (fanzine-revue-magazine, scrapbooking, album de photographies, livres d'artiste, confection de jouets pour enfant, de vêtements, de jeux de table, CD musicaux, etc.) sans l'entremise d'une institution particulière. En quelque sorte un éloignement des grandes autorités qui trônent autour de la création d'un produit culturel donné. L'exemple le plus simple est de concevoir un livre en auto-édition (s'éditer soi-même) sans avoir reçu à juste titre une formation reliée. Concevoir un produit de A à Z à sa façon, selon ses moyens, avec les connaissances personnelles déjà acquises par un individu ou un groupe.
Ex. Créatures à concevoir soi-même

Dans ce contexte, nous sommes tentés de croire que ce ne sont que des passionnés-amateurs qui s'adonnent à ce genre de réalisation. Or, plusieurs universitaires et professionnels de métier se lancent dans cette aventure. Leurs travaux dépassent alors - et bien souvent - l'état d'amateurisme d'un débutant, puisqu'ils ont déjà les outils à leur disposition pour créer un produit de qualité. Nombre de raisons sont énumérées pour vaquer à cette activité. En voici quelques-unes :
  • Pour objectif de concevoir un objet qui nous satisfasse, comme nous l'entendons, hors d'un cursus universitaire - comme l'entendrait des enseignants, par exemple.

  • Par désir d'acquérir une forme d'indépendance*

  • Par plaisir de créer soi-même un objet et le voir prendre vie sous nos yeux. (Pas juste à l'émission Comment c'est fait? diffusée au Canal Z. ;o) )

  • Pour démontrer ce dont nous sommes capable et de faire avec les moyens du bord, soit le matériel que nous avons déjà chez soi.

Au Québec, cette liberté artisanale n'était pas très en vogue en 2012 (date de la première parution de ce billet), mais prend du poil de la bête aujourd'hui. Pratiquement comme un mode de vie. Toutefois, pour diffuser cette autoproduction, les ressources sont rares et peu accessibles, dès qu'il est question de sélection. Soumettre son dossier de créateur n'est pas toujours roses (je parle pour les projets alimentaires ou vestimentaires), car les organisateurs choisissent selon leur propre intérêt ou l'intérêt d'un certain public et non pas, une véritable ouverture sur le monde où tous et chacun a le droit d'avoir sa place ou du moins, une petite place. 

Ressources

Court reportage sur le Distroboto et aperçu d'Expozine en 2011.

Le reportage ci-dessous porte un des grands salons de la culture alternative Française (parce que le mouvement est très fort, en France, ces dernières années) Je le mentionne, si ça vous intéresse, pour en avoir un avant-goût et en découvrir la nature. 


Entrevue vidéo - en 2014 - où M. Louis Rastelli, l'un des seuls fondateurs d'Expozine demeurant encore au sein de l'équipe annuelle, présente sa foire, les artisans qui s'y trouvent et les raisons d'y faire un tour. Présence aussi à cette entrevue de la bédéiste Zviane et de l'éditeur de Pow Pow, Luc Bossé.

Une visite visuelle d'Expozine 2015 - vidéo sans parole - par Archives Montréal.

________________________

Mon premier billet portant sur ce sujet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement, une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrit dans un bon français.

Tout écrit hors de ces consignes ne seront pas publié.

Merci de votre attention.