Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

lundi 2 mai 2016

L'isolement d'Internet (2) - Réflexions et comment on s'en sort?

Et vous savez quoi? Après avoir rempli au rebord mon bagage d'informations virtuelle, glanée (sur un achat à venir, une activité culturelle intéressante ou découvrir tel artiste, etc.) sur Internet, mon esprit est comme sous l'emprise d'une addiction qui me pousse à continue à chercher, encore et encore, toutes les idées qui lui passent. Pour finir par se vider de ne pas trouver ce qu'il cherche, même si sa quête, cette fois, est inutile, insignifiante. Mais il ne s'en rend pas compte. C'est une action entrainante. Comme une drogue, mon esprit continue et continue... pour aboutir au NÉANT. Ouep! Même si on dit qu'il y a tout sur Internet : l'énoncé est en parti faux!

Je vous donne des exemples. Ce ne sont pas les seuls. Elles sont pour moi les plus franches, les plus évidentes. 


1) Il y a encore beaucoup de commerçants qui n'emploient pas cette vitrine (réalité virtuelle) à sa juste valeur. Ex. Nombre d'entre eux n'offriront qu'une page plaquée dans le néant du virtuel. Ou qu'un pseudo-site dans lequel il n'y est montré que des aperçus d'un produit (photos de profil). Pas son essence, sa raison d'être, les éléments qui le constituent.

Oui, l'arrivée d'Internet a occasionné tout un choc forçant nombre de commerçants et d'artisans (artiste visuel, auteur, chanteur, cinéaste, etc.) à revoir leurs façons de faire côté « promotionnelle ». Ils se sont lancés dans le VIDE, ce qui n'est pas peu dire, pour conquérir ce nouvel univers. Trop nombreux sont-ils encore qui n'ont que plaqué leur « réalité physique » sur cette « réalité non-physique », alors que cet univers ne fonctionne pas seulement ainsi. Elle a beaucoup plus de profondeur qu'elle n'en paraît.


2) Parfois, je tente de retrouver des anciennes connaissances (d'avant l'université), histoire d'avoir des nouvelles. Je n'ai plus leur numéro, alors, j'espère qu'Internet m'y aidera. Je cherche, et je cherche, et je cherche. Le seul réel moyen de les trouver demeure... le bottin téléphonique devenu virtuel! Ce n'est pas une blague.


3) Il a le système de réception des CV. Presque de tous les employeurs nous disent désormais de les envoyer ainsi - au risque que sa version papier, en personne, ne se retrouvent dans la poubelle... X_X Alors, c'est ce que nous faisons. Mais il y a des entreprises pour lesquelles, bien qu'elles envoient le message « Nous embauchons » et nous disons en personne : « Envoyez-le par Internet ». Arrivée sur le site de soumission, nous nous rendons compte que le principe n'est pas pris au sérieux. Que le site en lui-même bogue constamment ou que la banque d'emplois est pratiquement en bêta...

Autre problème. Si tout le monde (qui s'y connaissent en informatique, et savent lire et écrire correctement) s'y essaient en même temps, il y aura nécessaire un bouchon de circulation de CV. En un seul autre mot : un contingentement. Et si les entreprises n'offrent pas des réceptions de CV moderne (un système de repérage ou d'organisation avec Excell, par exemple), ben, beaucoup de ces CV n'aboutiront pas entre les mains des recruteurs ou même, ne seront même pas reçus à cause d'un bogue.

La solution serait un système de pointe et un réel intérêt à les lire tous - quitte à embaucher des personnes supplémentaires pour y voir (parce que visiblement, la machine informatique ne les voient pas tous). Comme pour un éditeur qui reçoit trop de manuscrits en même temps et qui s'aident de Lecteurs de manuscrits. Il pourrait y avoir des « Lecteurs de CV » qui, une fois étudié convenablement et identifiée les profils à retenir, donneraient une réponse minimale aux candidats non retenu. Au lieu de les laisser dans le néant...


4) Un site de reventes d'objets usagés. À la radio, l'annonceur n'arrête pas de dire que tout s'y vend vite, vite, vite. Énoncé mensonger! J'y ai placé sur ce site une vingtaine d'objets (vieux CD, articles de cuisine), leur prix était des prix moyens, j'ai attendu des mois. Je n'ai eu qu'une vente. 

C'est bien beau de dire qu'il y a des millions et des millions de choix à loisir des acheteurs. Mais des millions de choix pour combien d'entre-eux? Une centaine? Un millier? À travers tout le Québec en plus. Ça en fait bien peu, finalement.


5) Le maire de Montréal affirme que dans l'avenir « Montréal sera une ville connectée ». Okay, mais elle ne le sera que de son côté là! Il n'y aura pas de réel échange avec l'univers. Si l'univers entier, sinon une bonne partie de celui-ci, n'est pas également « connecté », la communication ne s'établira pas correctement, et encore une fois, sera plongée dans l'isolement totale.


Par exemple, une ville « connectée » d'un million d'individus espère rejoindre combien d'autres individus sur Terre? Sachant que ce n'est pas tout le monde qui est « branché » en même temps... aux mêmes heures... Faudrait-il que tous les Terriens décident d'un commun accord de n'avoir qu'une heure universelle de fonctionnement et abolir, par conséquent, tous les fuseaux horaires? o.O


Tout ceci pour dire que nous sommes encore loin des histoires de SF où toute la société toute entière a intégré l'univers virtuel comme faisant partie de son oxygène. 


>>>> Lisez également mon billet où je présente des situations où j'ai dû faire face à la problématique. <<<<

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement, une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrit dans un bon français.

Tout écrit hors de ces consignes ne seront pas publié.

Merci de votre attention.