Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

vendredi 8 avril 2016

Où j'en suis dans ma vie d'Artiste?


- Vie d'artiste -


Je tente un retour. Trop m'éloigner des arts visuels m'éteint à petit feu. De la même manière que chaque fois que je rechute dans mon problème de cyberdépendance... – Problème sensiblement réglé d'ailleurs, en supprimant tout ce qui ressemblait à un jeu virtuel! Nous allons voir si cette action draconienne portera fruit!

Un peu comme pour mon blogue, les arts visuels sont mes bouées de sauvetage, voire mes bouffées d'air, de générosité, de coeur, d'entraide, de célébration, de joie, etc. En fait, les meilleurs moments de mes études postsecondaires se sont déroulés dans le cadre de mes cours en Arts plastiques (cégep et université) et mes cours de cinéma (université). Ok, il y a eu aussi mes deux cours en religion, Femmes & Mythologies et Sacré & Littérature, que j'avais adorés. Et mes cours sur la Littérature populaire, et ceux sur la Sémologie, et mon cours sur la Littérature nordique... 

Je sais pertinemment que je digresse là! ;Op


« Du savoir pour tous » et sans barrières


Durant presque toutes mes études en littérature, je me sentais souvent dissocié mes collègues étudiants, parce que je ne partageais pas les mêmes visions. Pour moi, le savoir devait être accessible à tout le monde et surtout, ne pas être limité qu'à un petit groupe élitaire d'individus. Pour moi, le savoir ne rend pas prétentieux ou arrogant. Au contraire, il permet de mieux comprendre l'univers dans lequel nous évoluons et surtout, de mieux communiquer. Déjà qu'intégrer un programme presque strictement intellectuel (BAC en littérature) était difficile alors que mon programme précédent d'études était beaucoup plus ouvert et créatif... (DEC préuniversitaire en Arts plastiques) Ah là là!


De plus, ce fut pour cette raison que j'avais conçu cette pancarte de militante pacifique durant le printemps étudiant 2012. Lorsque j'affirme que le savoir devrait être accessible à tous, je spécifierais à tous ceux et celles qui y sont vraiment intéressés. (J'en ai connu du monde qui avaient perdu leur temps à l'université dans des domaines qui ne leur plaisaient pas tellement.)

En réalisant mon certificat en Arts plastiques après la fin de mon BAC, l'entraide et la bonhomie du cégep dont je m'ennuyais tant étaient revenues au galop!



Nouvel essor pour ma passion pour les arts


Au cours de l'été 2014, j'avais fait une mini-dépression après la fin de mon certificat, parce que j'avais peur de ne pas pouvoir retrouver ce petit bonheur propre au milieu des arts.

J'en retrouve tout de même un peu
à chacun de mes passages à Expozine! 
(Soulagements.)
Et au SDAUM. 
Et aux autres événements que je visite annuellement :
Comic Con de Montréal, Geekfest, Montréal Joue, 
Etsy Montréal - Fait au Canada, etc.



Sans-titre 004, stylo sur papier à croquis,
 Type « Abstraction stylisée », 2016
En ce début d'année 2016, je me suis remise au dessin. Un chemin facile, parce que je considère que je ne pourrais jamais être réellement rouillée pour cette pratique. C'est un acquis pour moi. ^ ^ Raison pour laquelle sur ma page FB d'artiste/écrivaine, j'avais fait paraître ce dessin. Je l'avais exécuté, un après-midi, puis avais eu envie de le partager.

Un peu comme pour mes textes de fiction, j'ai des tas de dessins inachevés. J'en sélectionne un et me lance. Ou essaye une nouvelle idée, comme ça, au hasard... qui roule ou pas.

Et le porte-folio virtuel que je suis en train de monter me pousse à les compléter. Et à éventuellement les soumettre à des appels de dossiers ou des galeries d'art. Parce que je suis vraiment due. Ma toute première exposition collective avait eu lieu en juin 2005, dans le cadre du projet synthèse des étudiants en Arts plastiques de mon cégep. J'avais réitéré l'expérience, 10 ans plus tard, en présentant mes oeuvres au congrès Boréal - qui s'avéra ne pas être du tout le bon endroit pour ce genre de chose. J'avais décidé d'inscrire cette expérience, même si j'en avais retiré un goût amer, comme point de redémarrage de ma vie* d'artiste visuelle. 


*Ce que je n'ai pas encore décrit explicitement ici est le fait que j'ai plusieurs vies. Vie d'artiste, vie d'écrivaine, vie de conceptrice, vie d'animatrice... Je reviens sur ce sujet dans mon billet « Bilan annuel » qui paraîtra à la mi-juin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement ou une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrite dans un bon français.

Tout écrit hors de cette consigne n'aura pas de diffusion et sera supprimé.

Merci d'y porter attention.