Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

mercredi 3 février 2016

Malina, mi-sorcière, mi-fée : un charmant roman jeunesse

    
Cliquez sur l'image pour retrouver cet livre sur le site leslibraires.ca


     Malina, mi-sorcière, mi-fée est le premier roman jeunesse d'une auteure de la relève québécoise paru aux éditions Les Zailées. Il raconte le quotidien de la princesse Malina, une créature merveilleuse, mais considérée par son entourage comme imparfaite. Une moitié de son corps est celle d'une fée, l'autre moitié celle d'une sorcière.

Extrait : « Malina passe un coup de peigne rapide dans sa chevelure blonde, celle de droite, qui se démêle aussitôt. Du côté gauche, il n'y a rien à faire. Les ronces qui lui tiennent lieu de cheveux resteront ébouriffées, comme d'habitude » (p.8-9)

     Aujourd'hui, c'est le jour de son anniversaire. Deux compagnies y sont invitées : celle des sorcières et celle des fées bien sûr. Toutes deux conviées à y pratiquer leur art en guise de spectacle. Messieurs Soleil et Nimbus se disputent une place dans le ciel pour célébrer l'événement. Sa mère-fée et son père-roi se chamaillent également sur la température. Un orage est tout désigné pour une sorcière, mais un ciel bleu illuminé l'est tout autant pour une fée.

     Malina n'aime pas la dispute et préfère prendre le large. Déjà que les deux côtés de sa personnalité lui causent plein d'ennuis, elle n'en désire pas davantage. Au moment de partir, Malina rencontre un papillon multicolore qui lui parle de la fleur d'harmonie. Une fleur qui aurait la capacité de réunir ses deux parties d'elle-même en un tout unique. Grâce à elle, Malina sera désormais capable d'équilibrer ses contradictions et trouver sa place dans la vie.

     Elle entamera une petite excursion dans la forêt des Cent Peurs, puis rencontrera en chemin différentes créatures hors-norme avec lesquelles elle se liera d'amitié. Elle parvient enfin à se lier des amis! Chacun ayant sa personnalité propre et ses différences. La vie paraît tout d'un coup plus claire, plus belle et moins injuste.


Style du texte


     Beaucoup de jeux de mots et de jeux de sens. Certains sont expliqués à travers le nom des personnages. Beaucoup de mots recherchés aussi. Suffisamment ou trop pour l'âge visé par cette collection? Même si on sait que les enfants aiment les nouveaux mots et les cherchent dans un dictionnaire, dans ce texte... deux ou trois mots m'étaient inconnus. Un petit lexique à la fin aurait été de bonne compagnie, surtout pour le mot « myosotis » (p. 77). O.o

Quelques exemples : « penaude », « contrit », « estropiera », « rengorge de fierté ».

     En plus de ces mots rares, certains peuvent prendre une tournure plus abstraite. Comme le mot « rengorger ». Signifie-t-il « ravaler quelque chose » ou « gonfler la gorge »? Ou l'auteure désirait jouer avec celui-ci ? On peut se « rengorger de fierté » comme pour dire qu'on se met la tête bien droite, bien haute pour témoigner de sa vanité. Un plus dans cette histoire particulière. 
     Autre phrase notée : « Les arbres s'évanouissent bientôt pour faire place à des champs de quenouilles » (p.51) Quoi? Les arbres tombent sur le côté pour laisser plus de place aux quenouilles? O.o J'avais appris que pour les très jeunes lecteurs, certains termes ou expressions étaient à éviter pour ne pas les égarer. Débutants en lecture, ils ne connaissent pas toutes les tournures d'écriture et lisent souvent au pied de la lettre les mots. Quand je lus « Les arbres s'évanouissent... », je sursautai un peu, parce que cette image suggère qu'un élément surnaturel entrait en scène, alors que ce n'était pas le cas. Mais si, au contraire, c'est une formule poétique, je m'incline, devant sa joliesse qui n'atténue en rien le charme de cette histoire.


     En somme, une histoire pas trop compliquée où de belles idées d'acceptation et d'entraide sont mises en relief, par le biais de rencontres sympathiques et jeux de mots amusants. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement, une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrit dans un bon français.

Tout écrit hors de ces consignes ne seront pas publié.

Merci de votre attention.