Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

vendredi 22 janvier 2016

La demoiselle jardine

Ce billet n'est pas un billet régulier. Plutôt un écrit à saveur poétique ou une très courte auto-fiction fantaisiste. ;o) 

- - - - -

     J'ai semé plusieurs graines de projets dans mon jardin. Un menu jardin où abondent déjà plein de fleurs et d'herbes fines. Ça sent bon. Des parfums douçâtres et merveilleux y flottent. Quelques animaux se sont joints à moi et regardent attentivement comment j'entretiens mes petits être-végétal. Il y a surtout des chats. Des tigres courts sur patte avec de grands yeux amoureux. Et leurs ronrons tendre. (Ah! je ne me vois pas sortir de là! ;-) ) Un écureuil se pointe... non deux écureuils... non trois écureuils... Eh misère! Une invasion d'écureuils! Arghhhhhh! Je me tiens la tête, accroupie, les yeux fermés, et espère, de tout mon coeur, que je rêve. 
     Après de grandes respirations, je me relève et ouvrent les yeux. Ah! J'ai halluciné. Pas un seul écureuil sur mon terrain. Je respire mieux. Ok. Y'en a des centaines de l'autre côté de ma belle et grande et haute clôture blanche et bleu qui me regardent comme s'ils n'avaient jamais vu d'humaine auparavant. Mais ils ne sont pas ICI! Avec moi, et mes plantes, et mes chats. Et quelques mauvaises herbes.
    Y'en aura toujours, des mauvaises herbes. Le moins il y en aura, mieux je me sentirais.
     Les plantes qui jaillissent du sol sont encore jeunes. J'en ai un certain nombre en même temps. Mais je ne peux pas avoir la tête partout! En négliger plusieurs? Aïe! Je n'aime pas avoir de telles pensées. J'veux m'occuper de tout et chacune en même temps. Chacune le mérite. Mérite toute mon attention. Puis, je pense à ce qu'une de mes oiselles-anges m'avait dit la veille.

« Prends ta plus grosse oeuvre et place là au centre de ton jardin. Celle-là aura toute ton attention. De plus petites pourront se glisser autour de cette première et finiront par survivre d'elles-mêmes - en se nourrissant de l'attention que tu auras donnée en trop à la plus grande. Une fois que ton bébé aura atteint sa maturité, récolte-le. Tu auras réussi et sera heureuse, et satisfaite, et fière, et tout ce que tu voudras. Puis, une autre oeuvre prendra sa place. Mais pas une complètement nouvelle. Une qui poussait déjà, tranquillement, non loin. Et à son tour, elle aura toute ton attention, et d'autres se joindront à elles, et tout finira par couler tout seul. » ^ ^ 
G. Syreeni

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement ou une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrite dans un bon français.

Tout écrit hors de cette consigne n'aura pas de diffusion et sera supprimé.

Merci d'y porter attention.