Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le mardi, vers midi et le vendredi, en soirée. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

samedi 29 novembre 2014

Ma deuxième aventure à Expozine

Ouf! Il m'est arrivé plusieurs événements précédents ce fameux Expozine qui ont fait en sorte que mon intérêt pour celui-ci était moins grand cette année. Et je pense que ça a paru. Dans mon attitude, dans mon look, dans mon regard... En fait, j'étais lessivée avant même d'être sur place. C'est tout dire. :-s

En même temps, je n'ai pas lâché, parce que je me devais d'y aller. Un petit qu'que chose au fond de moi m'y incitait. Et je vous le devais aussi. Ça ne m'arrive pas souvent les moments où je peux présenter mes projets et mon savoir-faire live. À moins que vous ne tombiez sur moi, par hasard, et qu'à ce moment même là, tout aussi par hasard, j'ai entre les mains quelques exemplaires de mes minizines, signets et autres. ;-)


Un succès différent

Dans l'ensemble, mon petit Salon a été bien. Hormis différentes rencontres avec des collègues-exposants et celles de passionnés-es de mon art ou de mes chats, mon art est parvenu à payer, au minimum, ma table. Je n'ai malheureusement pas réussi à réaliser quelques profits*, c'est-à-dire qu'une fois la table payée (soit pour ce Salon-ci un montant de 40$), mes dépenses pour mes impressions remboursées, j'espère amasser des sous pour mes projets suivants.

Je n'ai donc pas connu le succès de l'an passé (en plus d'honorer le coût de ma table, j'avais acquitté au moins le 1/6 de mes dépenses! (Ça l'air peu, dit comme ça, mais pour moi, ça représente beaucoup pour un début). J'essaie de comprendre pourquoi ce fut différent. Car ma façon de présenter mes objets était beaucoup moins laissée à désirer. J'ai désormais une nappe dédiée spécifiquement à ce type d'événement. (Sur mes photos, la couleur n'est pas la bonne. Sur mon appareil, tout ce qui est mauve paraît bleu. C'est dommage.) J'ai également un présentoir pour être à la « hauteur des yeux », avoir plus de place et de possibilités de présentation et pouvoir ainsi vous proposer plus d'objets. Enfin, comme je vous en avais fait mention dans mon précédent billet, au lieu de vous les offrir en vrac, je vous les offre désormais (sauf pour les signets) emballés. La matière choisie n'est pas hyperécologique**, mais c'est plus professionnel.


Je crois qu'il y avait quelque chose dans l'air qui bloquait les envies de se procurer de petits objets faits-à-la-main. Peut-être est-ce lié aux coupes draconiennes que réalise notre gouvernement actuel. Cette impression s'était fait surtout sentir le dimanche. Mon public d'intéressés-es, d'intrigués-es, de passionnés-es n'était pas au rendez-vous. Il y avait pourtant eu un boom de visiteurs vers 13h ou 14h. Par la suite, l'arrivée de visiteur s'est affaiblie, voire est tombée mort. J'ai appris plus tard qu'au courant de cette après-midi-là, il y aurait eu une grande marche-manifestation contre les suppressions*** budgétaires à Radio-Canada. Les personnes qui se sont jointes à la marche sont des passionnées de culture, en mon sens. Ces passionnées ont préféré militer pour une juste cause plutôt que de s'aventurer avec l'inconnu dans un sous-sol d'église. :-) Ouaip. Des fois, le timing n'est pas le bon.

Contrairement à l'an passé, ma meilleure journée fut le samedi. N'aurais-je dû que me présenter le samedi alors? Comme ma collègue-Fanéditrice de Clair-Obscur? Ou était-ce dû à la localisation de mon kiosque? Ça peut jouer aussi. Y'a tellement à voir à Expozine!! Si on n'est pas placé dans un endroit facilement reconnaissable, j'imagine qu'on finit par être oublié. Nous étions 270 artisans cette année. C'est beaucoup! « De tout pour tous! » comme on dit. C'est ce que j'aime de ce Salon.

*Ce sont mes zines qui sauvent la mise, parce que leur prix est moins modeste (à part quelques affiches) que mes autres objets. À 3.50 l'unité. À 2 pour 6$ avec l'arrivée du nouveau titre. Je ne pense pas que ça soit un prix trop élevé. Avec tout le travail qu'il englobe. Et le concept que je propose. Et les jolies petites histoires qu'ils contiennent.
**Personnellement, je préférerai les offrir emballés dans du papier kraft. Or, vous ne sauriez plus ce qui se trouve à l'intérieur, cette matière n'étant pas translucide)
***Au début, j'avais écrit « coupures », mais mon correcteur orthographique me prévenait qu'il s'agissait d'un angliscisme. « Donc notre gouvernement Québécois n'est pas capable de parler un français juste », en ai-je compris. Comme je souhaite écrire le mieux possible, j'ai préféré enrichir mon texte de termes francophones plutôt que le laisser envahir par des mots anglais, à quelques mots près. Parce que notre belle langue (le français) est souvent malmenée.

Partie I de II

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement, une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrit dans un bon français.

Tout écrit hors de ces consignes ne seront pas publié.

Merci de votre attention.