Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le jeudi et le dimanche, à 11h. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

mardi 12 août 2014

Un mot sur la disparition de l'américain Robin Williams

     Hier soir, j'apprends lors du téléjournal de fin de soirée - que je ne regarde pratiquement jamais - le décès du célèbre acteur et humoriste américain Robin Williams!! Quel choc!


     Alors qu'aujourd'hui, au Québec, on souhaite une journée dédiée à la littérature québécoise, il faut que le cinéma américain soit consterné par ce décès inattendu, qui fait en sorte qu'à l'heure actuelle, le monde ne tourne plus qu'autour de cette triste histoire. En fait, le monde s'est comme arrêté de tourner. Un peu pour tout le monde. Moi y compris.

    Voyez-vous, M. Robin Williams a marqué plusieurs esprits pour avoir jouer des personnages aux philosophies qui font réfléchir (La société des poètes disparus, Le destin de Will Hunting) et dans des films qui ont marqué mon enfance/adolescence (Jouets, Jumanji, Les aventures du Baron de Munchhaüsen (il y avait fait un petit caméo sous un pseudonyme), Hook). Il a laissé sa marque également comme humoriste grâce à des One Man show, dont un, en sol québécois, en 2012, lors d'un festival Juste pour Rire (même si à ce moment-là, il aurait émis des propos déplacés sur la politique québécoise). 

     Je suis terriblement atterrée et troublée. Selon des dires, il aurait été en train de vivre une grave dépression. Cette fois, il n'aurait pas été capable de remonter la pente. (Ou ne l'a-t-on pas aidé adéquatement?) Il aurait eu une dépendance à l'alcool et à la cocaïne. J'ai de la misère à croire qu'une personnalité pareille, qui faisait tant rire les gens et qui présentaient aux peuples de la Terre des propos réfléchis aurait touché à ces cochonneries. Remarquez, vous avons tous nos lots de vices. :-/ Je n'en suis pas exclus (ex-gameuse compulsive j'étais, autrefois). Comment peut-on laisser des êtres mal en point comme cela? Encore aujourd'hui? Et pourtant, on en voit tous les jours : chez les itinérants, des personnes âgées abandonnées chez elles, des enfants en détresses, d'autres victimes d'intimidation, etc.

     
      Un instant de silence pour cette personne à l'âme blessée par la vie. 

     Un instant de silence pour toutes les âmes en peine demeurant sur notre Terre. 

     Et combattant pour leur survie en son sein, parfois si rude, si ardue, si tout.  

lundi 11 août 2014

À mon tour de me joindre au mouvement « Le 12 août, j'achète un livre québécois »

     Il y a un mouvement qui est en train de s'engranger. Pour vous le faire connaître, je vous rapporte les propos de ses concepteurs et auteurs jeunesse québécois :



« Une amie auteure m'a récemment fait remarquer qu'il serait facile de dynamiser le marché du livre québécois. On lit partout que la situation est précaire, que les éditeurs en arrachent et que les auteurs ne vendent plus. Facile, me confie mon amie, on n'a qu'à acheter plus de livres!  
Oh, si ce n'est que ça! Réglons le problème maintenant! 
Donc, le 12 août, je me déplace chez mon libraire préféré et j'achète un livre québécois. Si je ne trouve pas celui que je veux? Je le commande. S'ils ne peuvent pas me le commander? Je fais une crise. Ou je l'achète en numérique, tiens. 
Parce que, sérieusement, c'est le noeud du problème. Stimulons la demande et observons le résultat... 
Il y a des plumes extraordinaires à découvrir au Québec. Des univers à explorer, des mots pour nous faire rêver, pour nous secouer, nous surprendre, nous tirer des larmes ou nous faire éclater de rire. Des mots soigneusement choisis pour nous faire vivre quelque chose de précieux, de différent. 
Si un gars peut amasser 50 000$ sur Kickstarter pour préparer un grand bol de salade de patate... je dis qu'on peut transformer le marché du livre, ne serait-ce qu'une journée, grâce à nous tous.  
Oh, et si ça fonctionne bien, l'année prochaine, je créerai l'événement «Le 12 août, j'achète DEUX livres québécois ».
Patrice Cazeault 
______________________________________________________

    En 2005, j'entama un baccalauréat en Études littéraires à l'UQAM. Mes études ne porta pas sur les écrits d'une culture en particulier. J'en survola plusieurs. Découvrant les écrits de la Scandinavie, de la France, d'Angleterre, d'Amérique latine, des États-Unis, du Canada et du Québec. Or, de tout cela, je retire que chaque écrivain est lié étroitement à son origine culturelle qu'il le désire ardemment ou non. La contrée où il habite fait partie de lui. Sa langue, ses Lieux communs, ses Expressions & Proverbes, ses Légendes, ses Idées reçues, ses Idéologies, ses visions Politiques, son type d'Économie, ses valeurs en Éducation, etc.
     Je suis née au Québec, j'ai choisi d'y demeurer et d'y vivre en tant que Femme de Lettres, Penseuse, Idéatrice, Fanéditrice et Artiste. Je suis fière de tous les acteurs qui œuvrent en son sein! Acteurs de tout milieu qui lui assurent un présent sensible, un avenir coloré, riant et florissant. Tous ses artisans méritent que leurs travaux y soient reconnus, voire privilégier. Pourquoi allez ailleurs alors que nous avons accès à des œuvres intelligentes et superbes à porté de main? Et surtout, en français!!! ^ ^ 
     J'ai décidé, à mon tour, de me joindre à ce joli mouvement en train d'éclore.

     Vous pourriez déjà avoir en tête le livre que vous songeriez — comme moi — à acheter. Rien ne vous empêche également de vous rendre dans une librairie ou une bouquinerie et d'y trouver une perle rare, par hasard. Ou même juste de découvrir ce que sont de tels endroits, s'il vous arrive rarement de vous y rendre. Cela serait votre moment! 
     Vous donneriez à un livre ainsi qu'à son auteur-créateur l'attention dont il est digne. L'attention qu'il n'a pas toujours en raison de la multitude de livres-compétiteurs d'autres contrées qui se retrouvent à ses côtés, en raison du favoritisme que ces derniers ont, parce qu'un tel auteur serait plus prolifique ou juste plus connu, parce qu'un tel livre serait sujet à être adapté à la télévision ou au cinéma. 
     Jusqu'à présent, près de 8800 Facebookiens suggèrent qu'ils se joindront au mouvement. Pourquoi ne pas vous y rejoindre à votre tour? Une pareille initiative est rare! Et fort différente de celles dont nous entendons parler année après année. Faites-le pour le bien collectif de notre contrée. Faites-le pour que nos écrivains, auteurs et penseurs en mal d'être entendus et/ou découverts ou redécouverts se retrouvent pleinement accessibles. Pour un lecteur curieux et avide de lecture rocambolesque! Osez un livre différent de ce que vous lisez habituellement : un polar (il y en a aussi au Québec! Pas juste en Suède!), un roman pour Jeune adulte (titre générique là), un recueil de nouvelles de Science-fiction/Fantastique/d'Horreur, le premier tome d'une série jeunesse méconnue, un roman chick-lit, un roman d'aventures, de super-héros ou juste d'histoires réalistes, un livre-documentaire, un livre audio, un album pour les petits ou une bande dessinée.
    Au plaisir de vous y voir! 8-D -V


Informations



Blogues (entre autres) qui en parlent





*À noter que le masculin a été choisi pour ce billet pour l'alléger. Un livre n'a pas de genre, comme son/sa éventuel/le lecteur/lectrice.