Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée franc-tireuse, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

TOUS DROITS RÉSERVÉS ~ 2009-2017

TOUS DROITS RÉSERVÉS ~ 2009-2017
Toutes mes publications sont sous mes droits d'auteure. Demandez-m'en l'autorisation pour toute citation. Merci.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

mercredi 5 juin 2013

Rencontres et découvertes au SDAUM

Note : SDAUM est l'acronyme du Salon du Disque et des Arts Undergrounds de Montréal


J'ai eu la chance cette année de participer à ce salon à la fois comme exposante – comme je vous l'ai raconté dans mes deux précédents billets – et comme visiteuse, étant parvenu à avoir un peu de temps lors d'une des deux journées du Salon. À mon tour de pouvoir jouer les curieuses à la découverte d'arts indépendants canadiens. (J'ai entendu dire qu'il n'y avait pas que des artisans québécois sur place, que certains provenaient d'Ontario, voire plus à l'ouest dans le Canada)

Je me suis approchée de plusieurs tables. Tantôt parce qu'on m'adressait un beau bonjour, tantôt par ce que j'y dénichais et me fascinais. En voici quelques-uns :



Front Froid


Tout juste à côté de moi était située la table de Front Froid, un organisme à but non lucratif promouvant les auteurs de bandes dessinées de manière professionnelle. Chaque année, Front Froid sort une sorte de recueil de bandes dessinées, d'artistes ayant soumissionné pour un concours sur ce genre. Les meilleurs reçus seront publiés.

Je dirais une sorte de revue littéraire (Virages, Solaris, XYZ, Zinc...) pour les bandes dessinées. Je ne crois pas qu'il existe au Québec beaucoup de projets de ce genre. Je trouve que c'est un beau projet et j'en profiterais pour applaudir les créateurs de l'organisme!!!

Durant ce salon, deux bédéistes avaient été invités à être présents pour le public, pour promouvoir les parutions annuelles de Front Froid auxquelles ils ont participé et aussi pour signer des autographes.

J'y ai donc rencontré à tour de rôle (un différent par jour) la talentueuse bédéiste Boum ayant publié un album intitulé Boum et ses Boumeries à compte d'auteur et Benoît Vézinas, un auteur tout récent qui n'en était qu'à sa première parution.

Ce fut agréable de les découvrir et de m'entretenir avec eux durant quelque temps. Je les salue d'ailleurs!!! ^-^



Antonin Buisson


Un jeune visage asiatique au nom très québécois avait une table non loin de la mienne. 

J'avais trouvé cette personne sympathique et observais chez lui un joli talent pour BD. Ses produits : que des zines (un de petit format, deux de formats moyens) qu'il avait entièrement conçu. Les dessins, mise en page, le montage, la vente. Comme moi, en fait. Or, ses fanzines sont beaucoup moins poussés que le projet sur lequel je vaque. Des zines consistants à de courtes BD d'une page, une demi-page ou plus long, à l'occasion.

Vous pouvez suivre son art sur son blogue : 

http://antoninbuisson.blogspot.ca/


Le Harlequin


La première fois que j'ai découvert ce projet lors du Comic Con de Montréal à l'automne 2012. Un groupe d'individu occupait un grand espace sur le côté d'une allée au milieu duquel se trouvait un personnage déguisé en un « Harlequin ». Je ne m'y étais pas intéressée outre mesure, à part la personne costumée.

J'ai retrouvé ce projet à une table au fond de la salle. Celui-ci consiste à la confection d'une des premières BD québécoise à la comic book! Oui! Oui! Vous avez bien lu. La bande dessinée en question pourrait être tout aussi bien un comic book de Dark Horse ou de Marvel Comic tant sa réalisation est similaire. De plus, la BD a été réalisée autant en anglais qu'en français, une excellente idée pour élargir leurs horizons.


Harlequin est un justicier qui doit combattre des ennemis-signe du zodiaque (signe astrologique). Quel concept bien pensé! Je ne crois pas que cela soit entièrement nouveau, mais c'est la manière de le présenter qui fait toute la différence. Bravo!

Site officiel : www.harlequinhero.com


Lora Zepam


Une jeune femme à la chevelure verte, au maquillage prononcé et aux vêtements mi-gothiques, mi-punk, était présente au Salon sous le nom étrange de Lora Zepam. Elle avait une petite table où elle offrait différents produits tels que des minizines, des macarons à l'effigie de son chat, des...

La raison de sa présence ressemblait à la mienne, mais pour une cause, me sembla-t-elle, plus grave et en même temps bienfaitrice. Elle ramassait des fonds pour les frais de vétérinaire de son chat Po qui était rendu à un âge avancé et qui avait été cher. Mlle Zepam avait décidé de confectionner quelques « gnéseries » au caractère insolite pour pallier au manque de fonds pour sa chérie (son chat est une chatte, en fait)

Vous pouvez découvrir ses créations à sa boutique : 

http://www.etsy.com/shop/Zepam

Et ses états d'âme sur son blogue : 

http://lora-zepam.blogspot.ca/


Sophie Joubarne


Il semble que pour Sophie Joubarne, sérigraphe et designer, ce n'était pas la première fois qu'elle était présente au salon. Ce qu'elle avait à nous présenter était charmant. Des sérigraphies à l'encre noire tirées sur de fines planchettes de bois, des cartons blancs et des t-shirts colorés. Plusieurs dessins nous étaient offerts. Surtout des animaliers.

Un aspect intéressant de sa vie d'artiste est le fait qu'elle met à la disposition des artistes, jeunes et moins jeunes, un atelier (local) pour leur propre réalisation de sérigraphies en monnayant un certain coût.

Je la mentionne dans ma liste de découverte, parce que la sérigraphie est pour moi un art qui m'échappe, comme la bande dessinée, malgré le fait que j'y sois intéressée contrairement à cette dernière. Peut-être qu'un jour je me joindrais à cet atelier?

Voyez son site officiel : www.unikprintshop.com


Grotesquely Beautiful Things


Dans une allée, je vois plein de produits artisanaux de toutes sortes. De couleurs, d'esthétismes, de formats et d'utilités dissemblable. Jusqu'à la table de Jessica Renahan. Une Américaine créant de petites et moyennes figurines, statuettes ou pantins à l'allure étrange, tantôt macabre, tantôt inusitée, qui m'ont enchanté. Des produits totalement différents! Ô combien charmeurs et merveilleux. Je ne m'attendais pas à cela! Les créations de Mlle Renahan sortaient du lot. Ce n'était plus large sourire, enchantements sur mon visage, c'était surprise, étonnement, curiosités. Car celles-ci sont vraiment singulières. La conceptrice ne les appelle pas « Grotesquely » pour rien.

C'est difficile à décrire sans image (et il n'y en a pas qui circulent sur la Toile). C'est le genre d'oeuvres qui a besoin d'être vu pour être compris. Comme certains films qui n'ont d'âme qu'en étant visionnés. Pas que racontés, interprétés, suggérés. Je dirais un art qui se rapproche de Tim Burton pour son côté fantaisiste.

Vous pouvez le découvrir sur Facebook : www.facebook.com/grotesquely.Beautiful.Things.com



Voilà, j'espère que je vous ais fait découvrir des artisans qui vous ont fasciné ou fait sourire. Il y en a avait des tas d'autres, mais faute de temps, je n'ai pu m'arrêté à davantage de tables.