Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

Pour un temps indéterminer, cette formule :

« Deux billets par semaine. Pêle-mêle.
Généralement le jeudi et le dimanche, à midi. » sera suspendu jusqu'à ce que je retrouve mes aises dans mon nouveau chez.

Merci de votre attention.


Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

jeudi 24 novembre 2011

Mon expérience du Salon du Livre de Montréal

    
     Bonjour, bonjour, me revoilà! Je n'ai pas visité mon blogue depuis un bout! La semaine dernière, il m'est arrivé une situation tout à fait hasardeuse. Je me suis dégoté un emploi au Salon du Livre de Montréal! J'avais déjà eu l'intention d'en trouver un l'an passé, mais je ne savais pas comment procéder. Cette année, en octobre, je me suis faufilée dans les interstices d'emploi-s potentiels et suis parvenue à mes fins. Résultat : une semaine intense, en expériences au service à la clientèle, en découvertes du milieu de l'édition et pour mes jambes, c'est-à-dire qu'il fallait passer des heures debout à surveiller livres et visiteurs sans espérer grands mouvements. Le travail ne me fait pas peur mais comme je suis quelqu'un qui a besoin de bouger, le côté inertie m'a moins plu. D'ailleurs, à ce sujet, un aspect de la vie d'écrivain m'horripile. Le fait que le métier ne permette pas beaucoup d'exercices physiques. Toutefois, je m'y adonne avec tout mon cœur et toute mon âme, parce que je m'y sens bien. 


Heureuses rencontres

    Vous pouvez donc me retrouver comme surveillante et conseillère dans une section de l'événement. J'ai pu, malgré ce que m'imposait l'emploi, voir quelques personnes de ma connaissance. J'y ai croisé Pierre H. Charron et sa compagne, Isabelle Lauzon et sa petite famille - vue très rapidement (j'étais tellement surprise quand elle m'est apparu :-S - toute concentrée que j'étais, par mon emploi; je lui dois des excuses à cet égard. J'y ai salué Sylvie Gaydos, Marie Laporte, à différents moments. Je me suis entretenue avec Marianne Cayer, charmante et passionnée par ses lectures. J'y ai rencontré pour la première fois Lucille Bisson, même si nous avons manqué de temps pour nous parler et aperçu Audrey Parily que je ne connais que de blogue et d'autres personnes dont les noms m'échappent. 
    Sans oublier ce fameux 5 à 7 du samedi, pour y trouver les passionnés de notre blogosphère des littératures de l'imaginaire. Un imposteur était toutefois parmi nous : un Guillaume Houle souriant que nous pardonnons rapidement. lol Ce fut un plaisir de te revoir et d'apprendre comment va ta maison d'éditions. :-) 
    Et dire que je me suis retrouvée à promouvoir, bien involontairement, mon blogue, à ce moment-là. Comment en dire de belles choses quand peu d'écrits y paraissent? Plusieurs de mes interlocuteurs m'avaient demandé quel était son intitulé. Je m'étais alors sentie mal à l'aise d'en parler. 


Triste de vous avoir manqué

    J'ai vu passer à trois reprises la chevelure de feu sur un dos noir (quel contraste!) d'Ariane Gélinas, mais malheureusement, vu l'heure achalandée, je ne pu la prévenir de ma présence et la saluer. :-( Même situation quand j'ai remarqué le passage de Dominic Bellavance près de mon kiosque! Pas pu le féliciter - en personne - pour son bébé! :-S Ni de saluer Natasha Beaulieu dont je savais la présence cette année, au kiosque d'Alire. C'est bien la première fois que je la manque! :-(


À l'affut de personnalités appréciées

    J'y ai vu aussi quelques personnalités que j'estime. Pas que ceux assignés à un siège pour une séance de dédicaces (comme Normand Lester, Lise Dion, Louis-José Houde, Michèle Richard, Mélanie Vincelette, Michèle Laframboise, Yanik Comeau, Anne Robillard, Richard Petit...), des visiteurs comme vous et moi, explorant à leur tour le salon. Celui qui m'a le plus intriguée est le passage d'Yan England dans ma section, et ce, pour un bon quart d'heure. Un comédien que j'admire et trouve génial! À d'autres moments, j'ai entrevu India Desjardins, Michel J. Lévesque, Jasmin Roy, sans pouvoir leur glisser un mot...


    La tête trop concentrée par mes tâches d'employée. Ces artistes - à leur façon - semblait pour moi être comme les autres, à observer tous les beaux livres que peut offrir cet événement ou à dialoguer avec un auteur en dédicaces. Bien que je les connaisse un peu plus (dans leur métier, leurs façons de penser) que les autres visiteurs, des anonymes, pour moi. Ça fait longtemps que je ne réagis plus avec nervosité en voyant une « vedette ». (À moins d'être particulièrement impressionnée par sa action, ses qualités, etc.)


    Voilà comment c'était déroulée mon expérience cette année! Enrichissante sur bien des points. Pas juste de petites visites sporadiques à errer dans la salle, sans trop savoir à qui parler, surtout aux « heures de pointe ». Je suis contente de mon expérience - autant comme visiteuse que employée - et possiblement la renouvellerais l'an prochain.

    Sur ce, je vous invite à lire les commentaires d'autres blogueurs qui vous racontent, à leur tour, leurs aventures au SLM 2011 :


Mariane Cayer
Isabelle Lauzon
Ariane Gélinas
Lucille Bisson
Pierre H. Charron
Sylvie Gaydos